Où en est
votre équipe ?

DIAGNOSTIC



« Permettre à nos clients de découvrir à quel point ils sont habiles et créatifs plutôt que de les amener à percevoir combien nous sommes intelligent et compétent. »
John WEAKLAND

INTERACTIVE Conseil se distingue par :

  • Son équipe qui partage des valeurs et une forte expérience de l’accompagnement du changement

L’interactivité

Vous pouvez accéder directement au chapitre souhaité, parmi les titres suivants :

Qu’est-ce que l’interactivité ?

Interagir consiste à créer des ponts entre les personnes, entre les activités, entre les outils employés ou encore entre les individus et leurs différents environnements : équipe, entreprise, pairs, partenaires, clients, fournisseurs.
Il ne s’agit pas seulement d’être à l’écoute de l’autre, dans une posture d’accompagnement ou d’accueil, pour laisser l’autre « construire sa propre solution », comme on le dit fréquemment.
 
Il ne s’agit pas non plus d’imposer nos idées, nos formes prédéterminées, qui sont valables dans certains contextes mais rarement dans l’ici et maintenant.
 
Il s’agit de créer un double mouvement dynamique :
  • · D’une part, un mouvement d’accueil et de reconnaissance des propositions, idées, compétences de l’autre.
  • · D’autre part, l’apport généreux de notre expérience, idées, compétences…
 
Cette rencontre, cette « danse relationnelle », difficile à décortiquer dans un logique linéaire, engendre du neuf, quelque chose qui n’existait ni chez A, ni chez B.
 

L’altérité fertilisatrice

La présence vivante de l’autre, cela semble banal de l’affirmer, nous libère de nos limites physiques, émotionnelles, intellectuelles. L’altérité est souvent résolutoire : la rencontre avec l’autre provoque le changement de point vue.
 
La vraie rencontre avec l’autre provoque la prise de recul, la stimulation, la fertilisation dont nous avons besoin pour créer.
Cette altérité créatrice vaut dans l’art comme dans les affaires ; ce sont les rencontres fertiles qui font les innovations et les succès.
 
La reconnaissance de l’autre et l’affirmation de soi ne vont pas de soi. Il s’agit d’une posture qui se travaille.
 
Cette posture est soutenue par une alliance de valeurs complémentaires : la générosité et l’ouverture à l’autre, l’affirmation de soi et le respect de l’autre, la rigueur du cadrage et la souplesse du dé-cadrage ou du re-cadrage.
 

L’interactivité, notre valeur ajoutée

C’est le lien que nous faisons entre la problématique apportée par le client et nos outils qui vont faire la valeur de notre intervention.
 
Nous avons aussi développé une habileté particulière à « créer des ponts » entre différentes approches issues de la psychologie, de la sociologie, du Management, de la créativité ou du domaine artistique.
 
Cette « transversalité méthodologique » est un atout spécifique d’INTERACTIVE Conseil.
 
Toutes nos innovations résultent de l’interaction créatrice avec nos clients.
 
Nous apprenons parfois de vous, souvent avec vous.
 
Vous créez à partir de vos atouts grâce à la rencontre magique qui s’opère entre nous.
 

Dépasser le « sur-mesure » par un processus coopératif

Nous dépassons la notion de "sur-mesure", qui est un basique indispensable et qui traduit une logique d’adaptation.
 
La co-création va plus loin : c’est un mode d’intervention nouveau qui émerge du dialogue avec vous ;nous parlons de processus innovants et pas simplement d’adaptation de contenus à des situations singulières.
 
Cette co-création résulte de la mise en oeuvre d’un processus coopératif et conduit à des résultats tangibles.
Ces résultats constituent de nouvelles propositions qui deviennent à leur tour porteuses d’idées et d’innovations.
 
Ainsi, au fil du temps, nous enrichissons nos offres innovantes par les chantiers nouveaux esquissés ou réalisés avec nos clients.
 
Nous décidons de vous faire partager certaines de ces innovations. Elles ne sont pas à copier en l’état, elles constituent simplement des germes de réflexion utiles pour réfléchir ensemble à la création "de solutions élégantes".
 
Une solution élégante n’est  pas simplement efficace, elle est simple, sûre, mobilisatrice, génératrice de coopération dans un climat d’enthousiasme !

Stimuler les interactions dynamiques à quatre niveaux :

  • Au sein de notre propre équipe :
Nous sommes regroupés autour de référentiels communs comme l’approche systémique, l’Analyse Transactionnelle, la PNL et l’approche de Palo Alto, par exemple. Mais, nous avons aussi de nombreuses complémentarités sur lesquelles nous nous appuyons régulièrement.
De même, nous pratiquons entre nous l’Intervision ; ce qui nous permet de laisser interagir nos sensibilités et nos points de vue pour progresser dans nos pratiques.
 
  • Entre nous et notre client :
Nous cherchons à créer une interaction constructive avec notre client afin de réaliser ensemble, dans le respect de son autonomie, les actions les plus porteuses de changement durable.
Parfois, il est nécessaire d’être d’emblée force de proposition pour aider le client à clarifier ses positions ; d’autres fois, nous nous laissons guider par sa dynamique interne ou celle de son équipe. Le plus souvent, la forme de notre interaction varie dans le temps.
 
  • Entre les personnes de l’organisation cliente :
Nous cherchons à renforcer les liens entre les acteurs concernés : en coaching, par exemple, nous travaillons à rapprocher la personne accompagnée de son Responsable, de son équipe et de ses partenaires au lieu de nous substituer à elle.
Dans nos interventions en groupe, nous sommes attentifs à ne pas prendre une place trop centrale dans l’animation afin de stimuler les liens entre les individus et éviter de créer des relations de dépendance au consultant.
 
  • Entre les approches et méthodes employées :
L’éventail de nos méthodes et outils d’intervention est très large. C’est le lien que nous faisons entre la problématique apportée par le client et nos outils qui vont faire la valeur de notre intervention.
 
Nous avons aussi développé une habileté particulière à « créer des ponts » entre différentes approches issues de la psychologie, de la sociologie, du Management, de la créativité ou du domaine artistique.
Cette « transversalité méthodologique » est l’un des traits distinctifs d’INTERACTIVE Conseil.
 

Six formes d’intelligences en interaction

Ce qui nous intéresse en premier lieu, c’est la façon dont les individus peuvent se mobiliser pour être à la fois performants et épanouis dans leur travail. A ce titre, notre expérience nous a conduit à identifier six formes d’intelligences qui trouvent une application directe dans le monde de l’entreprise. Elles différent de celles identifiées par GARDNER ou par GOLEMAN ; elles constituent pour nous des « représentations pratiques à utiliser ».

 

Six formes d’intelligence pour réussir en entreprise

Six formes d'intelligence

Voici des repères simples pour définir ces intelligences de façon pratique :

  • La pensée logique : c’est la faculté de raisonner, d’appliquer des modèles logiques, d’organiser ses idées pour réfléchir, agir et se faire comprendre. Elle regroupe les intelligences logico-mathématique et verbale de GARDNER.
  • La créativité : c’est la faculté de s’écarter d’un modèle défini pour résoudre un problème ou créer une solution en réponse à un objectif. La créativité possède ses lois propres. La logique créative a été explorée notamment par OSBORN, DE BONO, KOESTLER ou Hubert JAOUI qui nous y a formés.
  • L’intelligence émotionnelle : elle regroupe toutes les facettes qui ont été formalisées par GOLEMAN et notamment, sans prétendre à l’exhaustivité : la capacité de percevoir ses émotions et celles des autres, de réguler son humeur, de se motiver malgré les obstacles, d’oser s’engager dans une direction etc. Les mots clé peuvent être ici empathie, partage des émotions, maîtrise de soi, confiance en soi, espoir, capacité d’ouverture aux autres.
  • Le leadership : C’est la faculté :
    • De se diriger soi-même : identifier et gérer ses priorités, être proactif, suivre ses propres objectifs.
    • D’influence les autres ou les évènements : décider, s’engager, obtenir le soutien et l’engagement des autres, diriger, accompagner, mobiliser les autres.
  • L’intelligence relationnelle : c’est la capacité à entrer en relation avec les autres, à construire avec eux une relation saine, à prévenir ou à gérer les conflits. Elle peut aussi englober la capacité à donner et à recevoir du feedback et à échanger avec les autres de la reconnaissance.
  • Le sens de la complexité : La capacité à« gérer la complexité » consiste à :
    • considérer une situation sous des angles multiples, à élargir ses perspectives, à prendre en compte les intérêts collectifs, immédiats ou potentiels.
    • prendre du recul sur une situation par rapport à ses réactions spontanées, égocentrées.
    • à repérer et à gérer simultanément différents types d’enjeux

Nous mettons en œuvre dans nos interventions des outils pratiques qui permettent d’utiliser chaque forme d’intelligence pour être plus efficace et plus à l’aise dans son travail. Quatre points clé méritent d’être précisés :

  • Les six formes d’intelligences s’enrichissent mutuellement.
  • La pensée logique est toujours présente et intégrée aux autres formes d’intelligences.
  • Selon le contexte et les objectifs visés, il est nécessaire de « muscler » une forme d’intelligence de préférence à une autre.
  • La plupart du temps, c’est l’interaction des formes d’intelligences qui permet de sortir d’une logique qui nous limite.

[ top^ ]